Freelances : il est temps d’apprendre à dire non

Freelances : il est temps d’apprendre à dire non

Quand on est freelance, il est important (normalement) de savoir dire oui : « oui je peux travailler à la dernière minute si c’est nécessaire », « oui je veux bien baisser mon tarif car je sais que nous travaillerons encore ensemble prochainement », « oui je veux bien faire ça pour toi exceptionnellement », et j’en passe…

Pourtant, à chaque fois que vous dites oui à un client ou prospect qui vous demande une prestation dans des conditions particulières, il y a un forcément un « non » caché derrière. Ce non est, la plupart du temps, à votre désavantage. Alors comment détecter quand dire non et surtout comment ?

Moi, le mercenaire

 

Lorsque vous dites oui, sachez pourquoi. Est-ce par peur de dire non ? Est-ce par peur de ne pas avoir de client ensuite si vous refusez ? Est-ce par peur d’acquérir malgré vous une mauvaise réputation ?

Vous l’aurez remarqué, toutes ces questions sont fondées sur la peur générale d’échouer par le simple fait de dire non. C’est dire le pouvoir de ce petit mot innocent ! Finalement, êtes-vous prêt à travailler sous n’importe quelles conditions ou pensez-vous mériter ce qu’il y a de mieux ?

Cette simple question amène deux réponses possibles :

– si vous êtes dominé par la peur, vous attirerez des prospects et clients qui ne vous aideront probablement jamais à atteindre vos objectifs et qui ne feront qu’ajouter de l’eau à votre moulin de la peur. Dans ce cas vous êtes un mercenaire : peu importe ce qu’on vous demande, vous le ferez.

– soit vous connaissez vos objectifs et savez que plus vous direz oui à tout va, plus vous direz non à des opportunités en or. Ce n’est pas un mythe : si vous pensez que vous ne valez pas grand-chose, vous serez entouré de gens qui le penseront également, alors pourquoi vous traiteraient-ils bien ? Par contre, si vous estimez que vous avez de la valeur, vous saurez naturellement vous entourer de personnes qui vous traiteront bien.

Je dis oui, mais pas à tout

 

Lorsque vous dites oui à une situation qui ne vous plaît pas à 100%, sachez réellement à quoi cela vous engage, et si vous pouvez en ressortir du bon. Faites confiance à votre instinct : si vous sentez qu’il y a quelque chose qui vous dérange, réfléchissez à quoi exactement avant de donner votre réponse. Vous avez le droit de dire non et d’affirmer vos positions. Vous n’êtes pas un mercenaire car lorsque vous dites non à quelqu’un, c’est à vous même que vous dites oui.

Non parce que

Dire non ne signifie pas forcément être direct ou extrême dans sa manière de refuser. Il faut s’adapter à son interlocuteur.

Par exemple, vous refusez une mission « urgentissime » qui devrait vous occuper 48h durant non-stop. En refusant, vous dites oui au fait que vous préférez peut-être vous consacrer à une formation en ligne qui vous permettra d’acquérir de nouvelles compétences ? ou peut-être à votre famille avec qui vous voulez passer du temps ?

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de vous justifier car cela risquerait de vous décrédibiliser. En effet, quelqu’un qui se justifie donne l’impression de manquer de bonne foi. Votre but est de savoir pourquoi vous dites non (au même titre que vous savez pourquoi vous dites oui), afin d’être à l’aise dans vos baskets face à votre interlocuteur au moment de la discussion.

J’ai une solution

Après un refus qui répond à votre besoin, pensez à ouvrir vers une solution pour votre interlocuteur. Vous avez par exemple décidé de dire non à une mission mais vous avez plusieurs possibilités d’ouverture :

– vous proposez à votre client d’autres dates ou un autre tarif valorisant vos compétences et votre savoir-faire,

– vous proposez un de vos contacts en qui vous avez pleinement confiance.

N’oubliez pas également qu’au-delà de répondre à votre propre besoin en disant non, il est aussi probable que vous rendiez service à votre client. Le client n’a pas forcément conscience des problématiques complexes qu’il soulève et c’est votre rôle de l’alerter en tant qu’expert. Vous bâtirez ainsi de la confiance dans un respect mutuel qui vous apportera, à l’avenir, de belles opportunités.

 

Related

Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Post Reply