Travail et emploi : vers plus de sens en société

Travail et emploi : vers plus de sens en société

« Ce n’est pas le chômage qui prend l’emploi, c’est l’emploi qui prend le travail. »

Voilà comment débute la vidéo réalisée par #DATAGUEULE intitulée « La Faim du travail ».
On y apprend que le nombre de personnes sans emploi s’est multiplié par plus de deux entre 1980 et 2016. De 1,2 milliards d’individus au chômage, nous sommes passés à 2,8 milliards.

La raison ? La disparition de l’emploi oui, mais nous pouvons être plus spécifique. La disparition du sacro saint CDI. Alors qu’en 2012, 87% de la population active était en CDI, seulement 36% l’est aujourd’hui.

Nous assistons alors à la chute libre de l’emploi et à la banalisation de la peur du vide. Qu’allons-nous faire dans les années à venir ?
Pour justifier cette nouvelle rareté de l’emploi, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. L’automatisation est la plus abordée. On estime à 7,1 milliards le nombre d’emploi détruit dans les économies des 15 pays les plus développés dans les années à venir. Pour contrebalancer 2,1 milliards d’emploi vont être créés. C’est en faisant une simple addition que nous pouvons commencer à nous inquiéter car cela signifie que plus de 5 millions d’emplois sont en voie de disparition.

Trêve de chiffres ! Comment allons-nous parvenir à combler ce vide ?

Nous pouvons parvenir à faire des ponts en faisant preuve d’agilité et de d’acceptation. Les emplois qui qui sont de plus en plus remplacés par la robotique sont des emplois qui n’ont plus de sens. A quoi bon avoir un être humain si c’est pour qu’il fasse du presse bouton ? Ne plus avoir de sens ne signifie ne pas en chercher et c’est là où réside notre ouverture pour changer le monde du travail de demain. Là où un robot fait du presse bouton, aucun d’entre eux ne peut remplacer la chaleur humaine d’une personne prenant soin d’une autre. Ainsi, pour recréer de la valeur, poussons la porte de il “l’agir ensemble”. C’est l’écoute des besoins collectifs qui permettront à chacun d’apporter sa pierre à un nouvel édifice.
Cohome s’inscrit dans cette démarche collective. Chez Cohome nous sommes convaincus des limites de la robotique et de la plus value de l’intelligence émotionnelle et humaine. L’adaptabilité et l’empathie sont des qualités humaines qui feront la différence dans les années futures. Pour faire face à la disparition de l’emploi, tel que nous le connaissons, nous devons travailler. Travailler ensemble, travailler pour les autres car n’oublions pas que nous, nous sommes fait de chair et de sang, d’émotions et de contradictions.

Comment passer de l’emploi au travail ?

D’après l’INSEE, en France nous serions aujourd’hui 1,7 million d’individus à travailler comme indépendants et nous sommes estimés au nombre de 13 millions pour 2020. Ces chiffres prouvent que nous sommes déjà en marche pour une nouvelle approche du travail.
Cohome est un acteur de la transformation et propose une solution pour accompagner chaque individu à devenir acteur de cette force collective.
Aujourd’hui, avec nos compétences, nos qualités et notre réseau, nous pouvons choisir la façon dont nous travaillons. Nous avons de moins en moins de chance de trouver un emploi et de plus en plus de place pour se mettre au travail. C’est le moment de nous construire nos propres opportunités.

Pour favoriser cette impulsion, Cohome invente le coworking à domicile. Cette solution permet de travailler entouré de professionnels de tous horizons et ainsi de rassembler ses forces et ses compétences dans un environnement qui challenge et propulse vers le travail de demain.

Related